mardi, mars 07, 2006

GAVALDA Anna, Je l'aimais, J'ai Lu


Putain de vie... A croire que le bonheur, c'est trop difficile, trop de travail, trop de complications. Je déteste ce bouquin ou je bien je l'adore... Difficile à dire. Ca m'a retourné l'estomac, mis les tripes à l'envers. Qu'est-ce que c'est que ça?! Qu'est-ce que ça veut dire?! C'est l'histoire d'une femme, que son mari vient de quitter. Son beau-père l'emmène à la campagne et une nuit se confie à elle. Il lui raconte que bien des années auparavant, il est tombé amoureux d'une femme qui le rendait infiniment heureux. Seulement il n'a pas trouvé le courage de quitter sa famille. Alors il l'a laissé partir et il est resté trés malheureux. Voilà. Putain de vie! Je suis révoltée! Découragée? Il faut prendre son bonheur en main, se secouer le prunier, s'arracher de sa torpeur quotidienne. Moi je le trouve effrayant ce bouquin. Il donne droit à l'erreur. Sauf que l'erreur, ça fait souffrir. Bien sûr, c'est bien écrit, bien sûr on est happé par l'histoire de Chloé et plus encore par celle de Pierre. J'apprécie toujours autant la plume de Anna Gavalda, mais cette histoire... Elle fait écho à tellement de craintes, de peurs, de doutes aussi... Ca m'a donné la nausée...

GAVALDA Anna, Je l'aimais, J'ai Lu, 4.50 euros.

1 commentaire:

Avek a dit…

Eh oui, pas facile à encaisser celui-là... Mais tellement beau aussi, très personnel.